Home Contact

Accueil \ \

Le Blog de la rédac

ACTUALITÉ RC

PUBLICITÉ

Le Mans 2006 - DTM, GT, Seat Supercopa, Porsche Carrera (...)

Le Mans 2006 - DTM, GT, Seat Supercopa, Porsche Carrera Cup, Formule 3
par Stéphane | Moumerico , le 30/10/2006

Le Mans 2006 - DTM, GT, Seat Supercopa, Porsche Carrera Cup, Formule 3

Cet article propose une ou plusieurs Videos de voitures RC

Cet article propose une ou plusieurs Galerie photos de voitures RC

Introduction

Les 13, 14 & 15 octobre 2006 avait lieu la première course de DTM en France sur le circuit Bugatti du Mans qui accueille tous les ans les 24H du Mans Moto.

Pendant trois jours, ce circuit mythique à donc été le lieu de rencontre de tous les passionnés de belles mécaniques.

L’équipe de Gaz-On a fait le déplacement samedi et dimanche avec pas moins de trois reporters de chocs, à savoir Arnaud, Aymeric et moi-même.
Le vendredi étant dédié aux essais libres, nous n’avons rien loupé de la course.

Nous allons essayer de vous faire partager ce week-end intense, où nous en avons pris plein les yeux et les oreilles et qui restera dans nos mémoires !

L’ambiance

Tout commence samedi matin à 8h, avec le départ vers Le Mans. Sur la route, quelques radars mobiles pour donner quelques sueurs froides à Arnaud ;) « *****, c’est limité à combien déjà ? ».
Clin d’œil à la propriétaire de la Peugeot 1007 (voiture la plus moche du monde, mais ça reste mon avis personnel) garé après le péage du Mans avec sa portière posée par terre et la conductrice au téléphone, sûrement avec son concessionnaire « Excusez moi de vous déranger mais j’ai un petit problème avec ma 1007, sa belle portière coulissante vient de tomber ;) »

Finalement, la météo a été relativement clémente durant ces 2 jours avec un soleil timide et une humidité était assez importante, ce qui a provoqué quelques glissades sur la piste, mais j’y reviendrais plus tard.


Une fois sortie de l’autoroute au niveau du Mans, on passe sur la ligne droite des Hunaudières, le ralentisseur Playstation, et là l‘excitation commence à monter…. C’est bon, on y est presque !. Après quelques tours autour du circuit en Léon (TDI ;)) et une petite marche à pied pour récupérer les places, nous voila enfin au sein de cette mythique enceinte générale du Mans prêts pour un week-end de folie.

Ayant déjà été plusieurs fois aux 24h Du Mans, j’ai vraiment apprécié ce WE de course à échelle humaine.
Le samedi, il n’y avait pas grand monde et on a vraiment pu apprécier le circuit en se plaçant aux points stratégiques.
Le dimanche, beaucoup plus de monde avec le virage Dunlop bondé mais cela n’a rien à voir avec les 24… Vraiment, une très bonne expérience.


De plus, les avantages d’une telle course par rapport à la Formule 1, c’est tout simplement que l’on n’est pas bloqué dans sa tribune…
On peut réellement faire le tour du circuit pour voir les voitures à différents endroits.
J’ai particulièrement aimé le « S bleu » et le virage de raccordement visible depuis notre tribune.
Enfin, l’enchaînement des différentes catégories tout au long du WE est un vrai bonheur, tout comme l’accès aux paddocks qui permet d’approcher au plus près des véhicules de courses et des écuries.

Bon, je vais arrêter de raconter ma vie et rentrons dans le vif du sujet.

Le WE de Course

L’invité de marque de ce WE était bien sûr les fameuses DTM Allemandes, mais d’autres catégories tout aussi prestigieuses étaient également présentes :
- DTM
- Seat Leon SuperCopa
- Porsche Carrera Cup
- GT FFSA
- Formule 3 Euro series

Seat Leon SuperCopa

JPEG - 31.7 ko
Leon Cup au Garage Vert

Commençons par la 1ère catégorie que nous avons vue samedi matin avec les "petites" Léon SuperCopa.
Nous avons vraiment été très impressionnés par cette catégorie. Les Leon ne sont vraiment pas minables et de plus sont très jolies à regarder tourné.
Elles développent tout de même 300Ch et sont dotés d’un châssis tubulaires, ce qui explique leurs performances (seulement 20s de moins que les DTM, ce qui est pas mal pour une Coupe Mono-marque).
Leur seul "point faible" est leur prise de roulis importante dans les appuis sûrement du à un centre de gravité relativement haut.
Comme bon nombre de course de marque, on a pu assister à de très belles passes d’armes et des freinages tardifs, excellent pour le spectacle.

Porsche Carrera Cup

Une manche officiel du Championnat Allemand de la Porsche Carrera Cup se déroulait également ce WE.
Pas mal de voitures au départ et de très belles bagarres, glissades sur la piste.
On visualise facilement sur ce Championnat les différences de budget entre les équipages. En tête des équipes les plus riches, je pense que l’on peut citer, sans trop se tromper, l’équipe UPS qui alignait 2 voitures. Mais l’argent ne fait pas tout et UPS se trouvait loin derrière l’écurie sponsorisée par « Black & Decker » pourtant nettement moins classe.
Anecdote rigolote, de retour aux stands toutes les écuries ouvrent le capot moteur pour refroidir celui ci.
JPEG - 26.9 ko
Le stand UPS

Coups de cœur pour une Porsche grise avec ses multiples têtes à queues au virage de la Chapelle.

JPEG - 25.4 ko
Le virage de la Chapelle

Formule 3 Euro series

L’une des très bonnes surprises du week-end. Les Formules 3 avancent vraiment très vites.
Ces monoplaces enchaînent les tours à la même cadence que les DTM… Malheureusement, ces performances ne ressortent pas vraiment sur les photos.
JPEG - 38.8 ko
Parc fermé des F3

On peut signaler les multiples péripéties sur la grille de départ :
- le samedi, le pôle man casse un arbre de transmission durant le tour de chauffe
- toujours samedi, accident dès le virage Dunlop qui élimine les leaders.
- et le dimanche, un pilote se place mal sur la grille ce qui a engendré un deuxième tour de chauffe.

GT FFSA

Sûrement la série la plus impressionnante du week-end. On pouvait voir sur la piste des GT1 (Dodge Viper, Corvette C6-R, Saleen, Ferrari 555) et des GT2 (principalement des Porsche). On peux juste regretter l’absence de Ferrari en GT2 (360 Modena ou 430).
Les Viper sont toujours aussi performantes malgré lors âge et sont loin d’être ridicule face aux recentes Corvette et Saleen.
Une Viper était ainsi en 2nde position sur la grille de départ dimanche. J’ai été cependant déçu par les performances des Viper nouvelles générations.
JPEG - 27.8 ko
Dépassement GT FFSA au garage Vert

La catégorie GT procure de très belles bagarres sur la piste et lors de la finale de dimanche de nombreux dépassement et une course pleine de suspense ont ravi les spectateurs.

DTM

Catégorie vedette de ce week-end de course, le spectacle était au rendez-vous et a atteint ses objectifs.
Malheureusement, seuls 2 constructeurs s’affrontent dans cette catégories via écuries d’usines et écuries privées à savoir Mercedes et Audi.
Il s’agissait de l’avant dernière manche officielle de la saison.
Les DTM sont très impressionnantes de près avec leurs déflecteurs et autres extracteurs aérodynamiques placés un peu partout.
Pour le bruit, c’est assez marrant de constaté que la sonorité des Audi et des Mercedes est totalement différente. Enfin, on a tous halluciné sur le positionnement à plat du moteur extrêmement reculé et coincé sous l’arrivée d’air.
JPEG - 32.6 ko
L’Audi Playboy en expo autour de la piste

Sur la piste, les DTM vont très vites et sont très impressionnantes avec notamment de nombreux dépassement sur la piste.
On est loin de la Formule 1 où les dépassement sont tactiques et s’effectuent le plus souvent dans les stands.

JPEG - 42.4 ko
Le départ des DTM

Le fait marquant de cette manche DTM est sûrement l’accident survenu lors du 1er tour juste après le passage Dunlop où 2 Audi ont tiré tout droit, ont traversé toute la surface en gravier et sont venues traversées le flot des autres participants dans le virage de la chapelle situé en contrebas en percutant au passage 2 autres DTM, très impressionnant !
La Safety Car a alors neutralisé la course et un nouveau départ fut donné quelque tours plus tard.

Coups de cœur pour le dépassement de Shneider (Mercedes Vodafon) sur Kaffer (Audi Castrol) au niveau du virage du raccordement. Les voitures sont restées côte à côte durant tout le virage et le début de la ligne droite avec des petites touchettes.
Côté course, beaucoup de bruit autour de Jean Alési pour sa dernière course en DTM, et finalement pas grand chose. Il part 17ème sur la grille mais parvient tout de même à terminer 8ème.

Sur la première marche du podium, on retrouve le pilote Canadien Bruno Spengler sur Mercedes suivi de très près par une autre Mercedes, celle de Mika Häkkinen.
La première Audi est celle de Tom Kristensen en 3ème position.
Bernd Schneider, qui fini 5ème, remporte le titre de champion DTM pour la cinquième fois.

Résultats, Vidéos et Conclusion

Les résultats

Les résultats sont disponibles sur le site de l’ACO ou en cliquant-ici.

Vidéo

Nous avons réalisé un montage vidéo de 15 minutes résumant ce WE de course avec toutes les catégories présentes.

Conclusion

Pour conclure, je dirais que l’on a passé un excellent week-end, comme tous les spectateurs je suppose, que le dimanche soir, on était tous morts après avoir marché pendant 2 jours, et vivement la prochaine ;)

Cet article propose une ou plusieurs Videos de voitures RC

Cet article propose une ou plusieurs Galerie photos de voitures RC

16803 visites 0 réactions suscitées par cet article
Le Mans 2006 - DTM, GT, Seat Supercopa, Porsche Carrera Cup, Formule 3
Visiteurs :

Total : 38136380
Depuis le : 01.06.2002



Localisation :
Locations of visitors to this page

POWERED BY

  • Spip
  • CSS
  • Xhtml
  • PHP
  • My SQL
  • Flux RSS de Gaz-On RC
  • AJAX
  • Mozilla Firefox
  • Powered by FeedBurner
  • AddThis Feed Button
Publicité
Copyright

© 2002 - 2019 - www.Gaz-On.net | Home | Contactez Sloq le Webmaster | Contactez Moumerico | Devenez Partenaire| Gaz-On RC recrute|

La version 4.0 de www.Gaz-On.net est compatible avec les navigateurs Internet Explorer 5.5 et ultérieures et avec toutes les versions de Mozilla Firefox.